Québec: printemps des Érables

Printemps Érable

Source : printempserable.org

Oui, il se passe quelques choses aux Québec. Oui, le peuple québécois sort d’un long coma d’inaction, d’indignation passive, d’acceptation de l’impensable comme l’autruche qui se met la tête dans le sable afin d’éviter tout affrontement, de peur de perdre ses petits acquis si futiles, mais ce moment semble bel et bien révolu. Trop, c’est trop. Après les gaz de schiste qu’on tente de nous faire avaler de force, la dilapidation de nos ressources naturelles avec un plan nord frauduleux, une vente aux enchères de nos ressources et énergies au profit des multinationales, un potentiel démantèlement de la SOQUIP, (organisme fondé dans les années 60 par le gouvernement d’union nationale afin de nationalisé nos énergies comme le pétrole, oui vous avez bien lu, le pétrole), la corruption à n’en plus finir dans la construction à laquelle il devient de plus en plus évident que le gouvernement en place est impliqué. Comme ont dit ici, ça va faire!

J’ose remonter l’origine de ces soulèvements jusqu’au printemps arabe, l’an dernier où tous les peuples du monde ont pris conscience qu’il est possible de faire bouger les choses par l’effet de masse. Les médias traditionnels qui sont généralement au service d’intérêts autres ont, bien malgré eux, réimplanté le germe du pouvoir du peuple afin qu’il fleurisse à nouveau. Ce pouvoir du peuple avait été oublié par un endoctrinement, un asservissement servi à très petite dose comme un doux poison pris une goutte par jour, le dépérissement, puis la mort n’en sont qu’espacés dans le temps rendant ainsi improbable la remontée jusqu’à la source.

Puis, ce fut les mouvements « Occupy » à travers le monde qui ont poussé cette prise de conscience à une nouvelle frontière, un ras-le-bol général contre un système financier bandit, ce 1% qui ne pense qu’à son profit immédiat sans égard aux conséquences pour 99% du peuple. Ce peuple est venu dire aux banques qu’il refuse de faire les frais d’une partie de Monopoly, et aux gouvernements à la solde de ces mêmes bandits, que les fonds publics ne devraient pas servir à éponger les pertes d’une bande de gambler chroniques non soignées. À ce sujet, chapeau à l’Islande, le seul pays dont le peuple a refusé de financer les banques par deux référendums, a permis la nationalisation de banques, a mis sont gouvernement à la porte et poursuit actuellement les deux derniers présidents en justice et a entrepris la réécriture de sa constitution. Notez qu’il s’agit du seul pays qui se porte bien en Europe présentement. Bizarrement, nos fabuleux médias n’en parlent pas!

Suite à tous ces impensables, le gouvernement est venu imposer aux étudiants une hausse des frais de scolarité qui, à la lumière de ces informations, devient totalement injustifiée. Le gouvernement s’attaque présentement à ses plus gros secteurs de dépense, j’ai nommé la santé et l’éducation.

Carré rouge symbole du mouvement étudiant québécois

S’il y a un fil conducteur de tous ces évènements allant du printemps arabe aux printemps des érables en passant par le mouvement Occupy, ce sont les jeunes, nos jeunes. Ils ont été l’amorce de tous ces mouvements. Ce sont eux qui voient ce monde corrompu, en perdition, sans avenir autre qu’une dette colossale à rembourser au profit d’une génération de baby-boomer qui s’est littéralement accaparé les richesses pour son confort sans égard à autrui ni des générations à suivre, ces mêmes baby-boomers qui viennent dire à qui veut l’entendre que ça n’a pas de bon sens, qu’ils ne veulent pas faire les frais de cette hausse prétextant que les étudiants vivent grassement parce qu’ils ont un iPhone. « So what! ». Vous n’en aviez pas parce que ça n’existait pas! Sinon, croyez-moi, vous en auriez tous eu un. Sachez également qu’au sortir de ses études, un étudiant a l’équivalent en dette de votre maison que vous avez achetée dans les années 70. Or, vous, vous aviez un actif, eux ils ont un passif.

En terminant, un mot sur le gouvernement en place. Monsieur Charest, vous avez mentionné dernièrement que vous étiez déçu que les Québécois ne respectent pas votre loi 78. Monsieur Charest, si les Québécois ne respectent pas votre dernière loi, c’est peut-être qu’elle n’entre pas dans les valeurs de la société québécoise de démocratie, de tolérance, de droit de manifester et de respect de chacun. Monsieur Charest, peut-être que vous ne représentez plus le peuple québécois. Ce dernier point fondamental est l’élément clé, à nouveau conscientisé par le peuple. Le pouvoir c’est le peuple et celui-ci le cède une fois tous les 4 ans. Vous êtes parfaitement au fait de cette cession, ceci fait partie de toute bonne formation de politicien. Or, le peuple se réveille, il reprend contact avec son pouvoir. Il n’y aura plus de peuple endormi, Monsieur Charest.

Contre la loi 78

Source : profscontrelahausse.org

Vous savez, je crois qu’il manque une règle importante présentement au Québec. Celle de permettre au peuple de destituer son gouvernement quand celui-ci n’en fait qu’à sa tête, quand celui-ci ne représente plus son peuple, quand celui-ci décide de privilégier les intérêts privés et amis du parti plutôt que ceux du peuple.

Le Québec a connu un refus global des artistes automatistes en 1948, cette fois-ci, nous vivons un nouveau refus global contre cette machine capitaliste, le 99% qui dit puissamment NON aux « élites », à ce 1% qui s’enrichit à nos dépens. Ce qui a débuté par une manifestation étudiante contre la hausse des frais de scolarité est devenu un mouvement de contestation générale contre un gouvernement qui n’en fait qu’à sa tête. Comme le dit si bien Anonymous, ce groupe de pirates informatiques qui fait trembler les gouvernements du monde; « Nous sommes Anonymous, nous sommes légion, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas, redoutez-nous », car nous sommes le peuple, le seul vrai pouvoir dans ce monde. En bon québécois, nous sommes tannés ne nous faire manger la laine sur le dos!

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site
 http://inferenceplanetaire.net
  • que vous mentionniez le nom de Daniel Vinet comme auteur.

Références

Le regroupement Maître chez nous 21e siècle, groupe qui a déposé une plainte pour vole de nos ressources naturelles par le gouvernement du Québec auprès de la Sûreté du Québec:
http://mcn21.org/

Site contre la loi 78:
http://www.loi78.com/

Vidéo explicatif de MCN21S:
http://m.youtube.com/watch?v=6PPDcUoO6Xc

Anonymous, message au gouvernement du Québec:
http://m.youtube.com/watch?v=6IHElEp9sWU

Autres :
http://printempserable.org/
http://profscontrelahausse.org/

Publicités

A propos Dan Vin

À propos de Daniel Vinet Daniel a une formation d’informaticien associée au développement des technologies de l’information. Dès son jeune âge, il démontre des aptitudes particulières avec les nouvelles technologies alors émergentes au grand public. On dénote également une volonté de trouver une voie plus grande aux dogmes qui lui sont offerts à cette époque, de probables réminiscences de vies antérieures. Doté d’un bon esprit d’analyse et de synthèse, celui-ci lui permettra d’assouvir sa soif de connaissances dans des domaines tels que la philosophie, l’archéologie, les civilisations anciennes, puis il se tourna vers la Conscience humaine. Ces recherches l’ont guidé vers une démarche de croissances de l’Être. De nombreuses formations l’ont amené à l’exploration de la voie spirituelle par la méditation et la recherche intérieure tout en recherchant les liens et les impacts dans la matière. « Tout est énergie et tout est lié ». Là est le fruit de ses recherches. Sa principale motivation à partager ses connaissances est l’ouverture des Consciences.
Cet article, publié dans Conscience Nouvelle, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s