Événements astronomiques et /ou cataclysmiques – Les pièces du puzzle se mettent en place

Voici quelques faits en ce qui a trait à l’arrivée d’objets et phénomènes astronomiques versus les actions prises par nos gouvernements face à une catastrophe majeure.

En 1983 la NASA découvre la comète aujourd’hui appelée Elenin du nom de son supposé découvreur, Leonid Elenin, un astronome Russe amateur (sic), en décembre 2010.

En 1992 la NASA, en collaboration avec l’agence spatiale japonaise (JAXA), a lancé un satellite d’étude du champ magnétique de la Terre. Nom du projet GeoTail (http://pwg.gsfc.nasa.gov/geotail.shtml). L’orbite du satellite a été modifiée depuis 1995 et, aux dernières nouvelles, celui-ci est toujours en service.

En 2005 la NASA lançait le projet SOHO en collaboration avec l’agence spatiale européenne (ESA). Le but de cette mission, l’observation de notre source d’énergie première, le soleil. Celui-ci ne se comporte pas de manière normale on veut savoir pourquoi. C’est grâce au projet SOHO que nous avons pu suivre en direct les dernières éruptions solaires (http://sohowww.nascom.nasa.gov/).

En juin 2006 l’Union européenne et d’autres pays intéressés ont financé la construction d’une banque de semences de la planète à Svalbard sur l’île Norvégienne du Spitzberg et dont les travaux ont été complétés en février 2008. Surnommée la voûte du jugement dernier (Doomsday vault), la Svalbard Global Seed Vault (SGSV) a été construite en 20 mois. Elle contient des milliers de semences de toutes sortes et servira de réserve en cas de catastrophe majeure (http://www.regjeringen.no/en/dep/lmd/campain/svalbard-global-seed-vault.html?id=462220).

En 2007 la NASA a lancé le projet THEMIS, (Time History of Events and Macroscale Interactions during Substorms http://www.nasa.gov/mission_pages/themis/mission/index.html ) une série de 5 satellites voués à l’étude des tempêtes magnétiques et des effets, entre autres, sur la Terre. Résultat; « shields are down captain!! ». Il y aurait un énorme trou dans notre champ magnétique 10 fois plus grand que ce que nous pouvions imaginer, le tout confirmé par un article de la NASA « Breach in magnetosphere discovered by NASA » paru le 16 décembre 2008 (http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2008/16dec_giantbreach/). Pas étonnant quand on sait que le pôle magnétique se déplacé à une vitesse vertigineuse. En 2005, il avait bougé de 120 km! (Reportage de la RTBF en Belgique http://www.notre-ecole.net/rtbf-pole-magnetique-la-terre-perd-le-nord/ et http://www.rtbf.be/tv/programme-tv/detail_la-terre-perd-le-nord?idshedule=f56363750d6be113f67570bc9a5fe79c&uid=60777065668) Donc, si nous subissons une tempête solaire, tel que la NASA le prévoit d’ici 2012, celle-ci pourrait avoir des conséquences dramatiques pour la vie sur cette planète sans parler de l’ensemble des technologies dont nous dépendons de plus en plus, satellites, télécommunications et la matrice électrique.

(Pour une liste complète, ou presque, des missions de la NASA, visitez le lien suivant http://www.nasa.gov/missions/current/index.html)

Du côté plus terre-à-terre, depuis au moins 10 ans, le gouvernement américain a lancé un vaste programme de construction d’immenses bunkers un peu partout sur leur territoire.
(http://investmentwatchblog.com/the-government-is-building-underground-bunkers-on-a-mass-scale/). Je vous invite également à trouver l’émission Conspiracy Theory with Jesse Ventura, saison 1 épisode 7; Apocalypse 2012 (http://www.trutv.com/shows/conspiracy_theory/episodes/season1.html). Quoique très « show man » il n’en demeure pas moins qu’il contient des informations et interviews intéressantes à investiguer.

En parallèle, la Federal Emergency Management Agency, mieux connue sous le nom de FEMA, (http://www.fema.gov/index.shtm ) a construit massivement des camps de réfugiés dont la principale caractéristique est la clôture barbelée vers l’intérieur pour empêcher quiconque si trouvant d’en sortir. L’un de ses camps qui est également un centre de commandement, est situé à Mount Weather en Virginie, à 46 milles de Washington DC, et peu accueillir des centaines de personnes avec son sous-terrain de 56,000 mètres carrés (http://en.wikipedia.org/wiki/Mount_Weather_Emergency_Operations_Center). Bien sûr, il s’agit des dimensions connues. Le site appartient au gouvernement depuis 1903 et a connu quelques vocations. C’est en 1936 qu’on entreprit les travaux d’excavation. Le but de l’époque en était un de protection en cas d’attaque et c’est précisément à cet endroit que des congressistes américains ont été amenés lors de l’attaque du 11 septembre 2001. Certains détails sont révélés dans un article du Times de mars 1976 rédigé par Ted Gup concernant le traitement des eaux. L’article parlait d’une fosse de traitement des eaux usées qui a la capacité de traiter 90,000 gallons par jour, alors que deux réservoirs d’eau potable contiennent 250,000 gallons.

Dédié aux contributeurs de la Commission des aéroports du Nouveau Monde

Le même questionnement s’applique à l’aéroport de Denver au Colorado qui contient également une ville souterraine. Pour cette dernière, nous n’avons aucune idée de la dimension des espaces sous terrains. Les travaux ont été effectués par nombre d’entrepreneurs de façon à ce que personne ne connaisse la taille réelle de ce complexe. De plus, cet aéroport a été érigé par les Franc-maçons. Une plaque commémorative a été installée lors de la construction en 1994. Celle-ci liste les contributeurs du «New World Airport Comission» (sic). De qui parle-t-on au juste ici?

Autre événement; des milliers de tombes en plastiques sont découverts sur un terrain dans l’état de Georgia en 2008 (http://www.youtube.com/watch?v=IVMJu9wswMc et http://www.youtube.com/watch?v=1FnZLx8J4oM ). Les cercueils en question sont fabriqués par cette compagnie (http://www.polyguardvaults.com/index.cfm?ID=9). Celles-ci attirant trop les curieux, le gouvernement américain les déménage. Aucune trace pour l’instant de l’endroit où elles ont été déménagées.

Fait cocasse, la FEMA possède toujours environ 6 millions de repas déshydratés près à être utilisés. En février 2011 elle a acquis pour 1 milliard de dollars de repas supplémentaires, soit l’équivalent de 420 millions de repas (http://www.examiner.com/finance-examiner-in-national/terror-threats-rising-as-fema-orders-1-billion-dehydrated-food). On attend quelqu’un pour souper?

En parallèle, la NASA a émis, le 10 juin dernier, un plan d’urgence envoyé par courriel à l’ensemble de ses employés et leur famille et qui leur explique comment se préparer à une catastrophe naturelle majeur (http://www.nasa.gov/centers/hq/emergency/personalPreparedness/index.html et http://www.nasa.gov/centers/hq/emergency/index.html).

Curieusement il est question de «la famille de la NASA », d’exercice avec la FEMA nommé « Eagle Horizon ». La NASA se qualifie de seul organisme américain responsable de la sécurité des personnes vivant sur cette planète ou à l’extérieur… (sic).

Par ailleurs, on sent un léger vent de panique en visitant le site « Ready America » et en lisant l’intensification des exercices et plan d’urgence pour 2011 (http://www.ready.gov/nle2011).

En résumé, nous savons que le système solaire est en révolution énergétique. De son côté, le champ magnétique de la Terre est en déplacement rapide et probablement sur le point d’un changement majeur. Lorsque ce changement a lieu, il a été évalué scientifiquement que le champ magnétique de la Terre n’est qu’à 10% de son efficacité normale. Combinez ces informations avec le Soleil qui est sur le point d’avoir une grosse toux énergétique et nous avons la combinaison parfaite pour un vent de panique sur Terre d’où la mise en place de sites de survie.

Certaines personnes sur cette planète se préparent à quelque chose de majeur tout en minimisant les potentialités pour nous, le peuple.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site
 http://inferenceplanetaire.net
  • que vous mentionniez le nom de Daniel Vinet comme auteur.
Publicités

A propos Dan Vin

À propos de Daniel Vinet Daniel a une formation d’informaticien associée au développement des technologies de l’information. Dès son jeune âge, il démontre des aptitudes particulières avec les nouvelles technologies alors émergentes au grand public. On dénote également une volonté de trouver une voie plus grande aux dogmes qui lui sont offerts à cette époque, de probables réminiscences de vies antérieures. Doté d’un bon esprit d’analyse et de synthèse, celui-ci lui permettra d’assouvir sa soif de connaissances dans des domaines tels que la philosophie, l’archéologie, les civilisations anciennes, puis il y ajouta l'évolution de la Conscience humaine. Ces recherches l’ont guidé vers une démarche de croissances de l’Être s'inscrivant dans une Évolution plus globale du genre humain. De nombreuses formations l’ont amené à l’exploration de la voie spirituelle par la méditation et la recherche intérieure tout en recherchant les liens et les impacts dans la matière. « Tout est énergie et tout est lié ». Là est le fruit de ses recherches. Sa principale motivation à partager ses connaissances est l’ouverture des Consciences en cette période charnière de l'humanité.
Cet article, publié dans Ancien Monde, Événements astronomiques, Événements naturels, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s