Un StarGate américain réel?

Un pirate informatique anglais fait l’objet d’une procédure d’extradition depuis plus de deux années. Celle-ci a été entamée par les États-Unis afin de lui faire purger une peine de 70 ans de prison. Son crime? Avoir piraté 97 ordinateurs du gouvernement américain, dont le Pentagone et la NASA, entre les années 2001 et 2002.

Cette histoire aurait pu être des plus banales après tout, Gary McKinnon n’est pas le premier ni le dernier à s’être attaqué à des ordinateurs gouvernementaux et encore plus ceux visant nos chers « zétazuniens » et leurs innombrables secrets. Quoique la peine de 70 années soit drôlement exagérée ce qui fait titiller n’importe quel chercheur de vérité. C’est pratiquement l’équivalent d’une perpétuité pour meurtre.

Le hic ici c’est que sa recherche visait à prouver l’existence des extra-terrestres, des OVNIS et que ceux-ci nous sont royalement cachés depuis trop longtemps. Vous savez quoi? Il a probablement réussi.

Dans une entrevue donnée à la BBC (http://www.bbc.co.uk/search/news/gary_mckinnon), il a déclaré que parmi les documents piratés, les plus curieux étaient une liste d’officiers non terrestres, une liste de nom de vaisseaux qui, après vérification, ne correspondent à aucun nom de la marine américaine et une liste de transfert de personnel de flotte à flotte.

Certes, le fait que les OVNIS existent n’est pas nouveau. On peut trouver écho dans le très sérieux projet « Disclosure » (révélations) que vous trouverez ici (http://www.disclosureproject.org/) . Ce projet lancé en 2000 par le Dr Steven M. Greer et amenait des retraités militaire d’un peu partout sur la planète, mais principalement américain, à témoigner des phénomènes extra-terrestres dont ils ont été témoins au cours de leur carrière. Les 4 heures d’interviews peuvent êtres visionnées en deux parties (http://www.youtube.com/watch?v=ud49Gh9yYLs) et (http://www.youtube.com/watch?v=kpHAxxRKksQ).

Il existe une multitude d’informations recueillies aujourd’hui avec nos technologies modernes qui nous permettent de progresser vers une divulgation à plus grande échelle. La liste des pays reconnaissant le phénomène s’allonge tranquillement, mais sûrement. Il s’agit principalement de pays d’Amérique du Sud.

Mes amis, nous ne sommes pas seuls. Je le sais, vous le savez, ce n’est qu’une question de temps, car tout finit toujours par se savoir.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site
 http://inferenceplanetaire.net
  • que vous mentionniez le nom de Daniel Vinet comme auteur.
Publicités

A propos Dan Vin

À propos de Daniel Vinet Daniel a une formation d’informaticien associée au développement des technologies de l’information. Dès son jeune âge, il démontre des aptitudes particulières avec les nouvelles technologies alors émergentes au grand public. On dénote également une volonté de trouver une voie plus grande aux dogmes qui lui sont offerts à cette époque, de probables réminiscences de vies antérieures. Doté d’un bon esprit d’analyse et de synthèse, celui-ci lui permettra d’assouvir sa soif de connaissances dans des domaines tels que la philosophie, l’archéologie, les civilisations anciennes, puis il se tourna vers la Conscience humaine. Ces recherches l’ont guidé vers une démarche de croissances de l’Être. De nombreuses formations l’ont amené à l’exploration de la voie spirituelle par la méditation et la recherche intérieure tout en recherchant les liens et les impacts dans la matière. « Tout est énergie et tout est lié ». Là est le fruit de ses recherches. Sa principale motivation à partager ses connaissances est l’ouverture des Consciences.
Cet article, publié dans Ancien Monde, OVNI et civilisations non humaine, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s